3 Maladies de chats les plus fatales et comment les prévenir .

img1 - Commentaire

Maladies de chats:

[G]râce au développement des moyens de traitement et de prévention médicale, certaines maladies qui tuaient un grand nombre de chats avant, sont bien contrôlées aujourd’hui.


Mais malgré cela, plusieurs milliers de chats meurent annuellement à cause de certaines maladies mortelles et ceci est dû principalement à la mauvaise maîtrise des programmes de vaccination et de préventions de la part de certains propriétaires de chats.
Aujourd’hui dans cet article je vais vous présenter les trois maladies les plus mortelles chez nos amis les chats et comment en prévenir:

Virus Leucémogéne félin (FELV

Ce rétrovirus fait partie des onvovirus et est responsables chez les chats d’un syndrome d’immunodéficience et de tumeurs. Le virus est proche de celui du SIDA. Il se transmet de chat à chat par morsure, saillie, via la barrière utérine.
Pour éviter cette maladie, il faut :
- Éviter que les chats positifs soient en contact avec les chats sains.
-Quarantaine lors de chaque introduction de nouveaux chats et faire un dépistage systématique pour détecter les porteurs sains.
- Il faut respecter rigoureusement le programme de vaccination.

Péritonite infectieuse féline (PIF)

Il s’agit d’une maladie virale dont l’agent responsable fait partie des coronavirus. Le virus se réplique dans les cellules épithéliales de l’appareil respiratoire supérieur ou l’oropharynx. Il est ensuite transporté par les macrophages et les monocytes ( Cellules immunitaires) dans l’organisme et va se fixer dans les parois des veines ou en zone péri-vasculaire (autour des artères).
Il s’y réplique à nouveau entraînant une réaction inflammatoire se caractérisant par la formation des pyogranulomes que l’on trouve dans de nombreux organes : foie, reins, intestins, mésentère, poumons, système nerveux central, l’œil, les nœuds lymphatiques.
Pour prévenir cette maladie :
- Il faut enlever les chatons des mères positives à l’âge de 4-5 semaines.
- Effectuer une sérologie et une électrophorèse sur tout chat entrant dans un élevage.
- désinfection régulière des gamelles et les cages en chatteries.

Virus de l’immunodéficience féline (FIV).

Ce rétrovirus est responsable chez les félidés d’un syndrome d’immunodéficience. Le virus est proche de celui du SIDA. Il se transmet de chat à chat par morsure, saillie, ou in utéro, il se réplique dans les lymphocytes T et les macrophages.
Pour éviter cette maladie, il faut :
- Éviter que les chats positifs soient en contact avec les chats sains.
-Quarantaine lors de chaque introduction des nouveaux chats et faire un dépistage systématique pour détecter les porteurs sains.
- par contre, pour cette maladie comme  le SIDA des humains il n’a pas encore de vaccin.

 

Merci pour votre lecture, si vous avez des questions ou des propositions, laissez-moi un commentaire :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *

Post Navigation