Les 3 médicaments à usage humains mortels pour les animaux: à éviter.

[A]u début, je voudrais m’excuser de mes absences répétés ces derniers jours, je passe par des périodes très chargées au boulot.

Aujourd’hui, on va consacrer cet article aux problèmes des médicaments humains et leurs toxicités pour les animaux .

La majorité des propriétaires d’animaux ont tendance à utiliser les médicaments à usage humain pour traiter leurs animaux, ce qui est parfois très dangereux.

Des études ont montré que les médicaments à usage humain les plus utilisés par les propriétaires d’animaux sont les antalgiques, les antibiotiques et les benzodiazépines.

Ces médicaments sont aussi les plus dangereux de point de vue de leurs toxicités chez les animaux.

Je ne vais  traiter pour le moment que  3 substances, il y’en a d’autres que je vais en parler dans les prochains articles.

Le paracétamol

Peut êtres que vous en avez déjà donné à un chien et par chance rien n’est arrivé.

Chez les chiens, le paracétamol peut passer sans dégâts.

Mais chez les chez chats, c’est une autre histoire.

Le paracétamol est mortel chez les chats.

Cette molécule provoque une hépatite et une oxydation de l’hémoglobine est par conséquence les globules rouges ne peuvent plus transporter l’oxygène vers les tissus et les organes vitaux d’où la mort subite de l’animal.

Donc, jamais du paracétamol pour les chats.

Acide acétylsalicylique

Les effets de l’acide acétylsalicylique sont identiques chez les humains que chez les animaux.

Suite à ces caractères anticoagulants, cette substance est souvent utilisée pour le traitement de certaines maladies cardiovasculaires pour empêcher la formation des thrombus et des caillots sanguins, mais il est utilisé  à des doses très réduites.

Une dose élevée de l’acide acétylsalicylique peut causer chez les chats et les chiens des graves  hémorragies internes voire des hématomes mortels.

Ne jamais donner l’acide acétylsalicylique à votre animal sans l’avis de votre vétérinaire.

Les corticoïdes 

Les corticoïdes sont souvent prescrits par les vétérinaires pour le traitement des maladies inflammatoires et immunitaires.

L’utilisation des corticoïdes à usage humains peut s’avérer très dangereuse à cause de l’inadaptation de la dose.

En effet, avec un traitement de longue durée et à grandes doses par des corticoïdes, on risque de  causer beaucoup plus de problèmes qu’on en traite, comme: le diabète, l’insuffisance rénale, les ulcères gastriques, les dysfonctionnements de la surrénale, l’obésité, maladie de Cushing…

Seul le vétérinaire peut instaurer un traitement à base de corticoïde.

Conseils pratiques :

1) Ne jamais pratiquer l’automédication si vous n’avez pas assez de connaissances en médecine vétérinaire.
2) N’échangez pas de médicaments entre chiens et chats.
3) Assurez-vous de bien noter les doses prescrites par votre vétérinaire.
4) Les chats, sont plus sensibles à la toxicité des médicaments et du surdosage, les rongeurs et les lapins encore plus.
5) Ronger bien vos médicaments loin de la portée des animaux et les enfants.
6) Antibiothérapie : administrez l’antibiotique pendant toute la période du traitement (souvent 5 à 7 jours) pour éviter l’apparition des résistances.
Idée reçue :
- Les doses utilisées pour les animaux sont les même utilisés pour les enfants : faux, les choses sont beaucoup bien compliqués que ça.
Si vous êtes intéressés, vous pouvez télécharger mon guide PDF « Comment sauver un chien en cas d’urgence » pour apprendre les sept gestes qui sauvent chez les chiens:







Recevez 7 gestes pour sauver

votre chien en cas d’urgences